Tout savoir sur l’urologie et néphrologie

Tout savoir sur l’urologie et néphrologie

Tout savoir sur l’urologie et néphrologie

Maladies de l’urologie et de la néphrologie

La crise mondiale qui s’est produit ces derniers temps et les différents changements de climat dus à la diminution  de la couche d’ozone ont  apporté des  problèmes économiques importants pour certains pays du monde entier. Ces problèmes économiques ont en général engendré aux citoyens des impacts négatifs à  leur vie, entre  autre, la mal nutrition et la pollution environnementale. En effet, les conséquences néfastes des impacts sur le corps humain détruisent  certains organes internes de l’homme comme le rein et la voie urinaire et  l’appareil génital de l’homme. Actuellement, les maladies y afférentes sont devenues très complexes. La médecine qui s’occupe de leur traitement   est appelé l’urologie-néphrologie.  

nephrologie.jpg

Traitements dédiés à l’urologie et à la néphrologie

L’urologie est un traitement purement chirurgical sous anesthésie et utilise les techniques endoscopiques. Elle fait partie des spécialités strictement hospitalières. Elle s’occupe surtout de toutes les interventions sur les voies urinaires comme le rein, l’urètre, la vessie d’une part et les voies génitales de l’homme comme prostate, vésicules séminales, testicules, épididyme d’autre part. Quant à la néphrologie, elle est une médecine générale spécialisée au traitement du rein.

urologie.jpg
Le néphrologue et l’urologue travaillent en étroite collaboration puisque leur domaine d’intervention s’est le plus liés entre eux. L’imbrication des problèmes spécifiques du rein en tant qu’organe qui secrète  l’urine et en tant que voie urinaire qui participe à l’évacuation des urines est très délicate comme traitement. En effet, l’urine est initialement issue du glomérule par ultrafiltration passive du plasma à travers la surface de filtration sous l’action du gradient de pression existant entre l’artériole afférente, où règnent la pression artérielle et la chambre glomérulaire dans laquelle règne la pression de la voie excrétrice supérieure. Le produit filtré ainsi obtenu s’écoule vers le tubule et peut atteindre un litre et demi d’urine par jour.