Contraception et interruption de grossesse

Contraception et interruption de grossesse

Contraception et interruption de grossesse

Actuellement,  face  aux différentes évolutions des masses médiates et l’existence de certains sites  internet  sur la sexualité, l’acquisition des  fantasmes sexuels  ne cessent de se développer aussi bien chez  les femmes et hommes que chez les jeunes adolescents. Les fantasmes  sexuels leur excitent davantage  à découvrir une vie amoureuse superflue et leur incitent par la suite à utiliser la méthode de contraception pour se protéger de la grossesse involontaire.

Changement de comportement

Les fantasmes apportent souvent un changement de comportement sexuel chez l’homme. Ce changement de  mode de vie leur amène fréquemment  à chercher et à utiliser des  produits de contraception et interruption volontaire de grossesse. Comme son nom l’indique, la contraception est simplement un terme pour designer les différents moyens employés pour  créer une infécondité temporaire chez la femme ou chez l’homme.

interruption-de-grossesse.jpg

Méthode de contraception

Pour  s’échapper à  une grossesse, il existe plusieurs  méthodes de contraception conçues par différents laboratoires.  La pratique de chacune des méthodes dépend aisément de la personne concernée d’une part et du but d’autre part. En tout cas, l’objectif de tous les contraceptions est le même et consiste uniquement à bloquer d’une façon temporaire l’ovulation pour  empêcher l’implantation d’un œuf. La contraception est un produit connu par tous dans le monde entier et en particulier très répandu en France. Elle se présente sous plusieurs formes. La contraception  la plus en vogue et utilisée s’agit de la pilule et du stérilet. Dans la pratique,  55%  des utilisateurs utilisent  la pilule contre 26 % pour le stérilet. Cette proportion ne cesse de s’accroitre et  varie beaucoup selon le pays et la culture des citoyens. Toutefois, certains utilisateurs ne souhaitent pas utiliser la contraception qu’uniquement pour un besoin d’urgence appelée  la pilule du lendemain. Pour les jeunes ou les personnes qui vivent en union libre, la méthode de préservatif est la plus utilisée de façon occasionnelle ou temporaire.

contraception.jpg